Navigation Menu+

Les fondements théoriques du concept de capital humain

Les fondements théoriques du concept de capital humain

Au niveau d’une entreprise, l’investissement ne concerne pas seulement l’achat des machines ou l’amélioration de l’usine, il ne faut surtout pas minimiser le capital humain. 

investissement.jpg

En effet, le capital humain  représente les capacités, les valeurs, les talents, les expériences accumulées par un employé. Ces caractéristiques  indiquent en partie sa capacité de travailler pour lui-même, pour l’entreprise et pour les autres dans la société en général.

Le facteur travail et le capital humain

A rappeler que pour pouvoir produire, certains facteurs de production sont indispensables, entre autres (i)  le capital physique comme l’énergie, les machines outils, etc. ; et (ii) le facteur travail. Le développement de l’entreprise ou la croissance économique est basé sur l’accroissement de ces facteurs de production.   Mais notamment,  le niveau du facteur de travail est noté  par le concept de « capital humain » avec toutes ses caractéristiques su-mentionnées.  Au fait, le capital humain  a une grande influence sur la rentabilité de l’entreprise et surtout sur la productivité  générale des facteurs de production. Le capital humain influe la croissance économique.

Aux vues de ces caractéristiques et cette influence, nombreux sont  les Etats  qui investissent dans les politiques d’éducation et de santé pour se procurer du capital humain qualifié, en vue d’une croissance économique concurrentielle.  Le facteur  de travail a changé de vision avec les théories de croissance endogène. Ce n’est plus l’effectif ou la force qui est fondamental dans le travail,  c’est plutôt  les « cerveaux ». La théorie du capital humain entraîne une diversification des niveaux des salaires au niveau d’une entreprise.

Les sources de production et d’amélioration du capital humain

Investir équivaut à rendre meilleur la capacité de production de l’entreprise. Les investissements matériels comme l’achat de terrain, les constructions, l’achat de machines et de matériels de fabrication, sont des investissements  non négligeables et marquent la notoriété de l’entreprise.

Mais elle se doit d’améliorer également  ses moyens immatériels comme les recherches, les relations d’affaires, mais surtout la formation du personnel pour maximiser la rentabilité des investissements physique. Il s’agit en bref d’améliorer le capital humain.